• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8572030
  • Franz Xaver Richter

    Sonates pour flûte, clavecin et violoncelle (Volume 2)

En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS LUNDI.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8572030 0747313203079 - 1 CD 61:50 - DDD - Enregistré du 26 au 28 octobre 2009 en l'église Sainte Catherine à Karis (Finlande) - Notes en anglais
En vente sur ce site depuis le 8 décembre 2011
Date parution numérique : 1 mars 2011
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF


Franz Xaver Richter (1709–1789)

Sonates pour flûte, clavecin & violoncelle (1746)
N° 4 en ut majeur
N° 5 en fa majeur
N° 6 en sol mineur

Prélude en ut majeur
Andante en fa majeur

Pauliina Fred, flûte
Aapo Häkkinen, clavecin
Heidi Peltoniemi, violoncelle

ue l’on ne s’y méprenne pas : ces « Sonates pour flûte, clavecin et violoncelle » de Richter sont en réalité des sonates pour clavier concertant, avec une partie de flûte (ou de violon) obligée mais de moindre importance, et un violoncelle se bornant à doubler les basses. Le genre le plus approchant serait, par exemple, celui des Pièces de clavecin en concert de Rameau. Richter s’adresse ici au public de grands amateurs du milieu du XVIIIe siècle, tout à fait doués au clavier, un peu moins virtuoses au violon et à la flûte, et assez modestes au violoncelle… Rien à voir avec les sonates pour flûte et clavier de Haendel ou Bach, ou des œuvres pour violon et continuo de la tradition italienne, qui demandent des solistes aguerris.

    L’écriture au clavier de Richter s’approche déjà de celle de Haydn ou de Mozart dans son exigence technique, et l’auditeur découvrira dans cette musique tout un pan négligé de la vie musicale des années 1750. Le ton, parfois d’un noir Sturm und Drang en particulier dans les mouvements lents, déroule un riche tapis harmonique et contrapuntique qui a pu étonner certains amateurs trop souvent habitués à de la musique « facile » : Richter reste un compositeur germanique, loin de toute badinerie plus populaire telle qu’on peut la trouver chez Haendel. Un musicien à remettre au goût du jour.

 

Votre compte