• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • Hector Berlioz

    Biret Archive Edition (Volumes 9 & 10)


En magasins : 14,68 
En direct ici : 12,99 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS LUNDI.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 857128485 0747313128471 - 2 CD 53:30 - 48:47 - ADD/DDD - Enregistré en juillet 1978 à New York (Symphonie fantastique) et en janvier 2011 au Bilkent Symphony Hall (Harold en Italie) - Notes en anglais
En vente sur ce site depuis le 18 août 2011
Date parution numérique : 2 août 2011
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Idil Biret Archive en RSS Recevoir les nouveautés Idil Biret Archive en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo


Hector Berlioz (1808-1869)
Arrangement Franz Liszt (1811-1886)

Symphonie fantastique, S. 470
Harold en Italie, S. 472 *

Idil Biret, piano
* Ruşen Güneş, alto

’est une invraisemblable gageure que de jouer la transcription établie par Liszt de la Symphonie fantastique de Berlioz ; tout porte à croire que cette version n’était pas destinée au grand public, même le public de grands amateurs, au vu des astronomiques difficultés pianistiques. Mais Liszt, en plus d’en faire une vitrine de sa propre virtuosité – car il joua souvent l’ouvrage en public – voulait là mettre à la disposition de la Planète un témoignage du génie de Berlioz : il convenait donc que la partition d’orchestre fût restituée le plus fidèlement possible, et rendue intelligible à la lecture à défaut d’être jouable. Schumann lui-même put se faire une excellente idée de la Symphonie de cette manière, et ne s’y trompa pas – sa critique fut des plus dithyrambiques. Mais cent cinquante ans après que le tout jeune Liszt eut établi sa version, la technique pianistique a évolué et quelques pianistes peuvent s’attaquer à son travail sans risquer le ridicule ; la jeune Idil Biret en faisait partie, déjà en 1978 lorsqu’elle enregistra la Symphonie. Une version endiablée, tout autant berliozienne que lisztienne !

    Plus rare encore, la transcription du même Liszt de Harold en Italie, pour piano et alto, que voici jouée toujours par Idil Biret, en duo avec l’altiste turc Rusen Günes, qui fut premier alto solo de Covent Garden à Londres, du London Philharmonic et de l’English Chamber Orchestra, des cartes de visite qui se passent de commentaire.

 

Votre compte