• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8570548
  • Carlo Gesualdo

    Madrigaux (Livre I)

En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : CE JOUR.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8570548 0747313054879 - 1 CD 56:15 - DDD - Enregistré du 23 au 27 juillet 2007 à Vérone - Notes en anglais avec les textes chantés en italien et traduction anglaise
En vente sur ce site depuis le 29 avril 2010
Date parution numérique : 6 avril 2010
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF


Carlo Gesualdo (1566-1613)

Il Primo Libro de’ madrigali (1594)
Baci soavi e cari (partie 1)
Quanto ha di dolce amore (partie 2)
Madonna, io ben vorrei
Come esser può ch’io viva?
Gelo ha madonna in seno
Mentre madonna (partie 1)
Ahi, troppo saggia (partie 2)
Se da si nobil mano
Amor, pace non chero
Sì gioioso mi fanno i dolor miei
O dolce mio martire
Tirsi morir volea (partie 1)
Frenò Tirsi il desio (partie 2)
Mentre, mia stella, miri
Non mirar, non mirare
Questi leggiadri odorosetti fiori
Felice primavera! (partie 1)
Danzan le ninfe (partie 2)
Son sì belle le rose
Bella angioletta

Delitiae Musicae
(Alessandro Carmignani & Paolo Costa, contreténor - Fabio Fùrnari & Paolo Fanciulacci, ténor - Marco Scavazza, baryton - Walter Testolin, basse - Carmen Leoni, clavecin)
Direction Marco Longhini

orsqu’en 1594, Carlo Gesualdo publia son premier livre de madrigaux, il avait déjà à son actif une paire de meurtres gentiment barbares, celui de sa chère épouse et du cher amant de son épouse, pris in flagranti et dûment taillés en pièces par le prince. Certes, son état de prince lui conférait l’immunité légale – les cas d’adultère permettaient ce genre de petits amusements sanglants – mais sa conscience dut peut-être le tenailler par-ci, par-là, car à partir de ce moment il commença à écrire une musique de plus en plus torturée, déchirée, dissonante, âpre, totalement incompréhensible pour ses contemporains. Contemporains dont il n’avait pas grand-chose à faire, puisqu’il écrivait sa musique à son usage personnel, sans avoir à en référer à l’Eglise ni aux autorités, ce qui explique les incroyables déviations en tout genre qu’il s’autorisa.

    Cela dit, le Premier livre se ressent encore de l’influence de Monteverdi et de Marenzio ; mais il serait dommage de se priver de cet opus sous prétexte qu’il ne comporte pas « encore » les plus flagrantes fantaisies du compositeur : si l’on ne connaissait pas ses œuvres ultérieures, ce volume à lui seul suffirait à lui assurer une renommée éternelle. Quant à ses activités personnelles, assassinats et flagellation et tout le bazar d’une âme de la Renaissance quelque peu délirante, elles n’ont d’autre intérêt que, éventuellement, de servir de base à des observations vaguement musico-médico-légales assez modérément fascinantes…

    Magnifique interprétation par l’ensemble Delitiæ musicæ : deux contreténors, deux ténors, baryton, basse, parfois quelques notes de clavecin, un point c’est tout.

 

Votre compte