• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 CD Classique - 8570216
  • Carlos de Seixas (1704-1742)

    Sonates pour clavecin (Volume 2)


En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS LUNDI.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8570216 0747313021673 - 1 CD 73:38 - DDD - Enregistré du 5 au 7 février 2008 à Neumarkt (Allemagne) - Notes en anglais
En vente sur ce site depuis le 18 août 2011
Date parution numérique : 2 août 2011
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF


Carlos de Seixas (1704-1742)

Sonates pour clavecin
N° 1 en ut majeur
N° 3 en ut majeur
N° 16 en ut mineur
N° 20 en ré majeur
N° 28 en ré mineur
N° 33 en mi bémol majeur
N° 35 en mi mineur
N° 38 en fa majeur
N° 39 en fa majeur
N° 40 en fa majeur
N° 45 en sol majeur
N° 47 en sol majeur
N° 53 en sol mineur
N° 58 en la majeur
N° 60 en la majeur
N° 65 en la mineur
N° 78 en si bémol majeur

Debora Halasz, clavecin

uestion épineuse : entre Scarlatti (celui des Sonates) et Carlos de Seixas, qui a influencé l’autre ? Certes, Seixas était de dix-neuf ans plus jeune que son mentor à la cour d’Espagne, mais comme il reste impossible de dater les sonates de l’un et de l’autre – à défaut de tout manuscrit – on en reste réduit à la spéculation. Pour mémoire, Seixas composa quelque 700 Sonates pour clavier, dont seulement une centaine ont survécu au grand tremblement de terre de Lisbonne de 1755. Sans doute a-t-on là perdu l’œuvre d’un compositeur tout à fait considérable de l’époque baroque tardive, celle déjà inspirée de l’empfindsamer Stil, le style sensible à l’allemande développé, par exemple, par les fistons de Bach. Si ces sonates vous semblent proches de celles de Scarlatti, vous aurez parfaitement raison ; reste à savoir qui fut la poule et l’œuf, à moins que les deux personnages n’aient subi l’émulation croisée l’un de l’autre !

    Deborah Halasz joue sur une copie d’un clavecin Hass de 1734 ; Hieronymus Hass est connu pour avoir construit les plus imposants instruments de son époque, à la sonorité énorme et richissime, une conception des registres s’apparentant à celle de l’orgue. Les sonates de Seixas y trouvent un parfait terrain de développement de leur ample harmonie.

 

Votre compte