• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • The 18th Century American Overture


En magasins : 8,24 
En direct ici : 7,29 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : CE JOUR.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : 8559654 0636943965429 - 1 CD 68:25 - DDD - Enregistré du 4 au 8 mai 2009 à Jyväskylä en Finlande - Notes en
En vente sur ce site depuis le 31 mars 2011
Date parution numérique : 1 août 2010
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF

James Hewitt (1770-1827)
Medley Overture en ré mineur/majeur (1798)
New Medley Overture en ut majeur (1799)
New Federal Overture (1796)

Benjamin Carr (1768-1831)
Federal Overture (1794)

Alexander Reinagle (1756-1809)
Miscellaneous Overture en ré majeur (1801)
Occasional Overture en ré majeur (1794)
Overture en sol majeur (1787)

Sinfonia Finlandia de Jyväskylä
Direction Patrick Gallois


mpossible de comparer ces « ouvertures » états-uniennes de la fin du XVIIIe siècle avec leurs correspondantes européennes ; en premier lieu, elles n’ouvrent aucun opéra, aucune pièce de théâtre, aucun mélodrame. En second lieu, ce sont en réalité d’étonnants pots-pourris rassemblant une dizaine de sous-mouvements, tour à tour de la plume du compositeur, ou encore adaptés du folklore, ou même carrément empruntés à des pièces contemporaines. Ainsi, la Medley-Overture de James Hewitt alterne-t-elle des gigues à l’écossaise, des chants révolutionnaires tels que Yankee Doodle et le début du Concerto en mineur de Mozart ! En cette époque post-révolutionnaire (les Etats-Unis venaient de gagner leur indépendance), il était de mise de juxtaposer ainsi des morceaux de tous les horizons, sans doute pour signifier que le jeune pays était un grand creuset d’influences. Au fil des morceaux, on reconnaîtra la Marseillaise sérieusement variée, Ah ça ira, et des marches, St-Patricks Day avec ses délicieux accents irlandais…

    Le ton général reste résolument martial, endiablé et optimiste : ces trois compositeurs, Hewitt, Carr et Reinagle, dont les œuvres datent de 1787 à 1801, seraient-ils les inspirations de John Philip Sousa quelques dizaines d’années plus tard ?

 

Votre compte