• boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
  • boutonGenresAlt
Recherche RECHERCHE AVANCEE
S'inscrire a nos lettres d'informations
  • 1 Blu-Ray Disc audio Classique - NBD0025
  • George Gershwin

    Concerto in F - Rhapsodie n°2

En magasins : 13,28 
En direct ici : 11,75 

Soit une remise de 10%

Ajouter au panier
Ajouter a mes envies
EN STOCK. Départ entrepôt : DÈS DEMAIN.
 
Frais de port : 2,99 € par commande.
OFFERTS à partir de 55,00 € (en France métropolitaine).

 
Référence : NBD0025 0730099002561 - 1 Blu-Ray Disc audio
En vente sur ce site depuis le 16 février 2012
  • Pour commander par téléphone :
  • 0892 259 770 (0,34 €/mn)
  • From Outside France (only) please dial +331 49269770
    English spoken
Imprimer cette page Imprimer cette page | Envoyer à un ami Envoyer à un ami | Nouveautés Naxos en RSS Recevoir les nouveautés Naxos en RSS
Publier :   Publier sur Facebook  |   Publier sur Delicious  |   Publier sur Digg  |   Publier sur Wikio  |   Publier sur Scoopeo  |   Publier sur Blogmarks  |   Publier sur Myspace  |   Publier sur Technorati  |   Publier sur Twitter  |   Ajouter un favori Google  |   Ajouter un favori LiveMSN  |   Publier sur Yahoo
Cliquez ici pour télécharger le catalogue Naxos 2014 au format PDF


George Gershwin (1898-1937)

Concerto in F (1925)
Rhapsodie n° 2 (1931)
I Got Rhythm Variations (1934)

Orion Weiss, piano
Buffalo Philharmonic Orchestra
Direction JoAnn Falletta

e n’est pas un secret que la célébrissime Rhapsody in Blue, qui propulsa le tout jeune Gershwin au firmament des compositeurs de son temps, ne fut pas orchestrée par lui-même mais par Ferde Grofé. Par contre, pour le Concerto, Gershwin s’attela lui-même à en établir l’orchestration complète, après avoir pris quelques cours – entre autre avec Schönberg ! – et potassé maint traité d’orchestration. Le résultat est tout à fait spectaculaire… il faut dire que, par sécurité, le compositeur avait engagé à ses frais un orchestre complet pour roder l’ouvrage en présence de Damrosch, ce qui lui permit d’apporter quelques modifications. Mais combien de compositeurs « normaux » ont-ils largement remanié leurs œuvres après la création, voire même des années plus tard !

    La Seconde rhapsodie de 1931, également, est à 100% de la plume de Gershwin, même si quatorze ans après sa mort, quelqu’un s’amusa à la réorchestrer, et c’est cette version qui fut longtemps donnée à l’exclusion de l’originale. C’est bien l’œuvre dans sa vérité historique qui est ici proposée. Enfin, l’enregistrement s’achève avec les bien trop rares Variations sur I got Rhythm de 1934, sa dernière œuvre entièrement achevée de sa main, orchestration comprise. Il y explore toujours plus les accents de la musique contemporaine, tout en ne renonçant jamais à l’accent jazzy qui a fait sa gloire. Une pièce de toute beauté.

    Au piano, Orion Weiss, un disciple d’Emmanuel Ax, qui peut s’enorgueillir d’avoir déjà joué en solo avec les orchestres de Chicago, Boston, Cleveland, Philadelphie, Los Angeles et San Francisco ; il n’est pas encore très connu de ce côté de l’Atlantique, mais cela ne saurait tarder.

    Ce spectaculaire enregistrement est également disponible en version CD.



 

Votre compte